Mercredi, le 17 décembre 2014 (21 hre 20 HE) 110676 visites au site
Site officiel de la municipalité de Rivière-à-Pierre !
Accueil

 
 Recherche du site:

 

 Météo locale !

 

 Annonces:

    Nouvelles (0)
    Événements (0)
    Avis publics (0)
    Appels d'offres (1)
    Offres d'emploi (0)

 

 

 Dossiers spéciaux:

  Journal LE RIPIERROIS
  Services d'évaluation foncière en ligne

 

 

Comme à l'abri, entouré de nos chères montagnes, notre petit village semble ne pas avoir été marqué par un siècle d'existence. La population n'ayant pas subi de fluctuations marquantes depuis 80 ans, c'est sans fait marquant qu'elle a évolué jusqu'a ce jour. Les gens heureux n'ont pas d'histoire, pourtant en fouillant dans le passé nous pouvons découvrir qu'en 1883 l'activité principale prévue pour le territoire du Canton Bois était l'exploitation du bois résineux. Il devenait urgent de situer les endroits où la coupe serait possible.

Ces sites devaient être assez près d'un cours d'eau afin de pouvoir profiter du flottage du bois. C'est pourquoi plusieurs lots dans la vallée de la Rivière-à-Pierre et sur les bords du lac Vert furent vendus, cette même année. Ces terres ont été les premières à être occupées.

L'origine du nom de la Rivière-à-Pierre soulève des controverses. Selon certaines personnes, ce nom est inspiré du fait qu'à certains endroits, la rivière coule sur un lit de pierre, alors que d'autres croient que l'abondance du granite serait la cause de ce nom. Par contre, l'hypothèse la plus plausible et qui retient notre attention est que le nom de notre municipalité est attribuable à un dénommé Pierre, mais lequel? Pierre Tharazeth ou Pierre Beaupré? Ces deux noms sont connus dès le début de l'histoire de la municipalité. Pierre Beaupré vint ici vers 1883-1884 en même temps que Jean Voyer alors que le chemin de fer ne se rendait qu'à St-Raymond, venant tous deux de l'Ancienne-Lorette pour pratiquer la pêche, ils décidèrent de s'y établir en 1885. Quant à Pierre Tharazet, un Huron (vers 1840, on trouve plusieurs de ces Hurons venant faire la pêche à St-Raymond), il se rend ici pour y faire la pêche et la chasse. Qui peut dire que nos trois pêcheurs ne sont pas venus ensemble? Alors quel Pierre a laissé son nom à la rivière? D'ici le deuxième centenaire on aura peut-être percé le mystère. Cependant, ce n'est qu'en 1948 que ce nom sera officialisé, soit 64 ans après que le nom de St-Bernardin-de-Sienne ait été donné à la mission du Canton Bois.

"Avis est par les présentes donné par le maire et le secrétaire-trésorier de la municipalité du Canton Bois, comté de Portneuf, que le Lieutenant-Gouverneur en conseil a approuvé en date du 27 octobre 1948, suivant un rapport du comité de l'honorable Conseil Exécutif, le changement du nom de la municipalité du Canton Bois en celui de municipalité de Rivière-à-Pierre, comté Portneuf".